Accueil     Recherche | Plan     Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base  
TUTORIEL cerig.efpg.inpg.fr 
 
Vous êtes ici : Accueil > Formation > Tutoriels > La flexographie > Le procédé flexographique   Révision : 03 mars 2006
 
Visitez le site de l'EFPG La flexographie    Page précédente   
Page
précédente
   Plan du tutoriel   
Plan du
tutoriel
   Liste des tutoriels   
Liste des
tutoriels
   Page suivante   
Page
suivante
Éliane Rousset - EFPG
(01 mars 2006)

II - Le procédé flexographique

Le procédé flexographique est un procédé d’impression en relief, à transfert direct.
Il est apparu vers 1860 aux États-Unis puis en Angleterre, et en France en 1905 en Alsace. C’était le procédé de marquage à l’Aniline. Il a pris le nom de flexographie en 1952.

Le groupe d’impression flexographique, comme l'illustre la figure 2, est constitué d’une unité d’encrage, d’un cylindre porte-cliché et d’un cylindre de contre-pression. Le système d’encrage permet de contrôler et de régulariser l’apport d’encre sur le cliché. Il est généralement constitué d’un rouleau barboteur, d’un cylindre encreur tramé appelé anilox et d’une racle. L’encre est transférée de l’encrier au cylindre anilox par l’intermédiaire du rouleau barboteur. Le cylindre tramé encre le cliché en relief qui transfère l’encre sur le support à imprimer grâce à une légère pression appliquée par le cylindre de contre-pression.

Groupe d'impression flexographique
Figure 2 - Groupe d'impression flexographique

À l’origine, dans le dispositif d'encrage, le rouleau barboteur en caoutchouc essuyait l’encre superflue du rouleau anilox. L'inconvénient de ce système est lié à l'effet de pression hydrostatique entre les rouleaux. En effet, la quantité d'encre transférée par le rouleau anilox sur le cliché puis sur le support augmente avec la vitesse.

L'addition d'une racle négative -- à contresens de la rotation -- corrige ce défaut et garantit une quantité d'encre constante quelle que soit la vitesse de la machine. L'amélioration la plus intéressante est la chambre à racle qui regroupe encrier et racles.
Ce système très simple, équipement standard sur les machines modernes, offre les avantages suivants :

Schéma d'un groupe flexographique avec chambre à racle
     
Schéma d'une chambre à racle
Figure 3 - Schéma d'un groupe flexographique avec chambre à racle Figure 4 - Schéma d'une chambre à racle
Coupe d'une alvéole d'un cylindre à gravure mécanique
Alvéoles hexagonales gravées au laser
Figure 5 - Coupe d'une alvéole d'un cylindre à gravure mécanique Figure 6 - Alvéoles hexagonales gravées au laser
     
Page précédente
Page précédente
Retour au sommaire
Retour au sommaire
Page suivante
Page suivante
Accueil Technique Liens Actualités Formation Emploi Forums Base  
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2006
   
 

Mise en page : A. Pandolfi