Accueil     Recherche | Plan     Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base  
TUTORIEL cerig.efpg.inpg.fr 
 
Vous êtes ici : Accueil > Formation > Tutoriels > La flexographie > Données économiques   Révision : 03 mars 2006
 
Visitez le site de l'EFPG La flexographie    Pas de page précédente   
Page
précédente
   Plan du tutoriel   
Plan du
tutoriel
   Liste des tutoriels   
Liste des
tutoriels
   Page suivante   
Page
suivante
Éliane Rousset - EFPG
(01 mars 2006)

I - Données économiques

I-1- Une croissance mondiale

Au plan mondial, le procédé flexographique est très utilisé sur le continent nord-américain loin devant l'Europe, alors que le taux de pénétration progresse rapidement en Asie. Le marché européen a connu ces dernières années une croissance d’environ 8% dont ont bénéficié surtout le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Espagne et l’Italie. En 2001 près de 1,2 million de m² de clichés ont été utilisés.
Les prévisions de croissance pour 2005/2006 sont plus modérées : de 3 à 6 %, dont une bonne partie devrait revenir à la Pologne.
La flexographie est en pleine croissance, notamment par rapport à l’héliogravure et à l’offset.
La figure 1 ci-dessous illustre cette évolution.

Evolution des procédés d'impression
Figure 1 - Évolution des procédés d'impression
(Source : Paper, Film & Foil Converter, 2003)

I-2- Les secteurs-clés de la flexo

Dans le milieu de l’emballage, la flexographie est prédominante. Toutefois, l’offset est souvent préféré notamment pour le carton plat car ce procédé offre encore une qualité légèrement supérieure. Pour la même raison, l’héliogravure est choisie pour certains types de travaux sur les films plastiques. L’impression numérique avec la technologie jet d’encre pourrait empiéter sur certaines parts de marché de la flexographie.
Pour les quelques 33,5 millions de tonnes de cartonnages pliants imprimées chaque année en Europe, on estime que 32 % de ce volume sont imprimés en flexo. Dans ce secteur, la concurrence est très rude avec l’offset. Dans le domaine du carton ondulé, 68,9 % seraient imprimés en flexographie : ce chiffre était de 3 % plus élevé il y a 10 ans, ceci au bénéfice de la pré-impression offset de la couverture qui représente 9 % des imprimés aujourd’hui.
Le marché européen de l’emballage souple, très développé en Allemagne, au Royaume-Uni, en France et en Italie, représente quant à lui un volume de 2,77 millions de tonnes soit 110 milliards de m2, dont 32 % sont imprimés en flexo. On compte environ 300 fabricants en Europe.

Le marché le plus en expansion est très certainement celui des étiquettes dont le volume se situe aujourd’hui à 8 300 millions de m² (57 % sont des étiquettes adhésives, 35 % des étiquettes humides). Environ 2500 fabricants se partagent le marché. 70 % des nouvelles presses d’impression installées sont du type flexographique.

En ce qui concerne les sacs, la quasi-totalité (95 %) est imprimée en flexographie.

Marchés %
Carton ondulé 28
Emballages souples 36
Étiquettes 9
Sacs 14
Autres 13
Tableau 1 - Marchés de la flexographie
(Source : Baschet R. La flexo et l'hélio à la lumière de la Drupa 2004
Flexo-Gravure Europe, sept. 2004, n°111, p.16-20)
     
Pas de page précédente
Page précédente
Retour au sommaire
Retour au sommaire
Page suivante
Page suivante
Accueil Technique Liens Actualités Formation Emploi Forums Base  
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2006
   
 

Mise en page : A. Pandolfi