Accueil     Recherche | Plan     Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base  
TUTORIEL cerig.efpg.inpg.fr 
 
Vous êtes ici : Accueil > Formation > Tutoriels > La densitométrie > La densité optique   Révision : 30 octobre 2006
 
Visitez le site de l'EFPG La densitométrie    Pas de page précédente   
Page
précédente
   Plan du tutoriel   
Plan du
tutoriel
   Liste des tutoriels   
Liste des
tutoriels
   Page suivante   
Page
suivante
Bernard Pineaux
(Novembre 2006)

I - La densité optique

I-1- Définition

Soit une lumière incidente d'intensité I0, arrivant à la surface d'une feuille de papier. Une certaine partie de cette lumière est absorbée par le papier, tandis que l'autre, d'intensité IR, est réfléchie.
Cette lumière réfléchie correspond :

On définit la densité optique D de la surface (imprimée ou non) ainsi :

D = –log(IR/I0)

On constate que, IR étant toujours inférieure à I0, la densité optique est toujours positive. Par ailleurs, sa valeur est d'autant plus élevée que la surface absorbe de la lumière (c'est-à-dire que l'image est sombre).

I-2- Intérêt de la mesure

Sur presse, il est important de régler l'encrage de chaque groupe de façon à ce que l'épaisseur d'encre imprimée (et donc la densité imprimée) soit la plus homogène possible dans la largeur de la machine.
N.B. : il est évident que la densité est à peu près homogène dans le sens du défilement, puisque les rouleaux encreurs tournent dans ce sens et sont régulièrement alimentés en encre.

Le densitomètre est un instrument très pratique pour contrôler rapidement la régularité de l'encrage et adopter ainsi une première approche vers une qualité d'impression constante et satisfaisante. Il permet également de contrôler la fidélité de reproduction du point.

     
Pas de page précédente
Page précédente
Retour au sommaire
Retour au sommaire
Page suivante
Page suivante
Accueil Technique Liens Actualités Formation Emploi Forums Base  
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2006
   
 

Mise en page : A. Pandolfi