Accueil     Recherche | Plan     Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base  
TUTORIEL cerig.efpg.inpg.fr 
 
Vous êtes ici : Accueil > Formation > Tutoriels > Bobines de papier et bobinage > Définition et caractérisation   Révision : 01 mars 2007
 
Visitez le site de l'EFPG Bobines de papier et bobinage    Page précédente   
Page
précédente
   Plan du tutoriel   
Sommaire
 
   Liste des tutoriels   
Liste des
tutoriels
   Page suivante   
Page
suivante
Frédéric Munoz
(Mars 2007)

II - Les bobines

II-1- Définition et caractérisation

Une bobine [Figure 3] est une spirale de papier dont les constituants sont :

Bobine de papier
Figure 3 - Bobine de papier

"Qu’est-ce qu’une bonne bobine ?" Si la question était posée à un imprimeur rotativiste, sa réponse comporterait les items suivants :

La connaissance et la maîtrise des paramètres de base sont relativement aisées : dimensions, poids, type de papier enroulé, support d’enroulage…
Le niveau de qualité d’une bobine dépend également du degré de serrage du papier. Celui-ci correspond à la tension de la feuille après l’enroulage (ou tension dans la bobine). Le serrage est souvent assimilé à la notion de dureté ou de densité de bobine. Il est vrai que plus le papier est serré lors de l’enroulage, moins il y a d’air emprisonné entre les spires et plus la densité globale de l’objet augmente. Il apparaît plus dur et les bobineurs le savent bien quand ils frappent la périphérie des bobines avec un bâton : s’il rebondit bien et si la bobine "sonne", il y a des chances que la bobine soit fortement serrée.

     
Page précédente
Page précédente
Retour au sommaire
Sommaire
Page suivante
Page suivante
Accueil Technique Liens Actualités Formation Emploi Forums Base  
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2007
   
 

Mise en page : A. Pandolfi