Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
TUTORIEL cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Formation > Tutoriels > Bases de données relationnelles > Les masques de saisie (annexe)
        Révision : 22 novembre 2002
 
                  Les bases de données
relationnelles
                 
Annexe
précéd.
Plan du
tutoriel
Liste des
tutoriels
Annexe
suivante
 
Annexe 03 : les masques de saisie
 
1 - Introduction
                  Le masque de saisie permet de guider la saisie des données dans une table ou un formulaire, lorsque ces données ont des propriétés communes (ex : un nom doit commencer par une majuscule, "Tél." précède un numéro de téléphone, "mailto:" précède une adresse e-mail, etc.).          
    Le SGBD Access permet l'utilisation d'un masque de saisie pour les types de données texte, numérique, monétaire et date / heure.  
    Un assistant "Masque de saisie" est à votre disposition, mais il ne fonctionne pas pour les types de données numérique et monétaire. Vous pouvez lancer l'assistant en cliquant dans le champ de la propriété "Masque de saisie" (lors de la création ou de la modification de la table), puis sur le bouton . Une liste de masques prédéfinis vous est alors proposée : code postal français ou international, numéro de sécurité sociale avec ou sans clé, etc. La figure ci-dessous montre l'utilisation d'un masque pour la saisie de numéros de téléphone français.  
Masque de saisie de numéro de téléphone français
    Les données que vous saisissez dans un masque peuvent être stockées :  
   
            telles qu'elles sont saisies. Dans l'exemple précédent, cela signifie que les espaces situés entre les chiffres sont stockés avec ces derniers ;
  sans les caractères littéraux. Dans l'exemple précédent, cela signifie que seuls les chiffres seront enregistrés.
 
    Le choix entre ces deux solutions ne prend de l'importance que si vous envisagez de supprimer le masque ultérieurement. Dans la première alternative, vos données garderont leur structure (01 23 45 67 89), dans la seconde tous les chiffres seront accolés (0123456789).  
    Si aucun élément de la liste des masques prédéfinis ne vous convient, vous avez la possibilité de créer vous-même un masque personnalisé.  
2 - Structure d'un masque
                  La définition d'un masque de saisie peut comporter jusqu'à trois sections séparées par des points-virgules. Seule la première section est impérative. Le tableau ci-dessous précise le rôle de chaque section.          
Section Rôle
Première Définition du masque de saisie à l'aide de symboles
Seconde Stockage des caractères littéraux : 0=oui, 1=non
Troisième Caractère matérialisant la saisie
    Par défaut, le caractère matérialisant la saisie est le soulignement (_), mais n'importe quel autre caractère est utilisable. Si on choisit l'espace, il faut le placer entre guillemets : " ".  
3 - Symboles
                  Les symboles utilisés pour définir un masque de saisie personnalisé sont rassemblés dans le tableau ci-dessous.          
Symbole Signification
0 Chiffre (0 à 9, saisie obligatoire ; signes plus [+] et moins [-] non autorisés)
9 Chiffre ou espace (saisie facultative ; signes plus et moins non autorisés)
# Chiffre ou espace (saisie facultative ; espaces supprimés, signes plus et moins autorisés)
L Lettre (A à Z, saisie obligatoire)
? Lettre (A à Z, saisie facultative)
A Lettre ou chiffre (saisie obligatoire)
a Lettre ou chiffre (saisie facultative)
& Tout caractère ou espace (saisie obligatoire)
C Tout caractère ou espace (saisie facultative)
< Conversion en minuscules de tous les caractères qui suivent
> Conversion en majuscules de tous les caractères qui suivent
\ Le caractère qui suit s'affiche de manière littérale
4 - Exemples
                  Le tableau ci-dessous rassemble quelques exemples de masques appliqués à un champ de texte. La première colonne contient la définition du masque, telle qu'elle est introduite dans la zone de texte de la propriété "Masque de saisie". La seconde colonne montre ce qui apparaît lorsqu'on clique dans le champ correspondant en mode feuille de données. La troisième colonne représente un exemple valide de saisie.          
Définition du masque Avant saisie Ex. de saisie
00\ 00\ 00\ 00\ 00;0;_ __ __ __ __ __ 01 23 45 67 89
LLL"--"??;;@ @@@--@@ aze--r
\(000") "000\-0000;1;* (***) ***-**** (206) 555-0248
>L<CCCCCCCCCCCCCCC __________________ Jean-claude sohm
"ISBN "0\-&&&&&&&&&\-0 "ISBN "_-____________-_ ISBN 5-126795111-8
#### ____ -26
    Comme pour les formats, il est fortement conseillé de sauvegarder la définition de la table en cliquant sur l'icône "Enregistrer", puis de regarder si le SGBD n'a pas modifié le masque proposé, avant de passer en mode feuille de données pour faire des essais.  
    A l'usage, si les données saisies ne correspondent pas au masque, le SGBD ne proteste que lorsqu'on valide par passage à la ligne suivante, ou fermeture de la table.  
    En conclusion, les masques sont fort utiles pour limiter les erreurs de saisie lorsque les données ont un format bien défini.  
Annexe précédente Plan du tutoriel Liste des tutoriels Annexe suivante
Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2002
Réalisation et mise en page : J.C. Sohm