Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE Cerig 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Une rentrée très active
Révision : 3 octobre 2017
 
Une rentrée très active
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante

Dans la filière forêt-bois comme dans l'édition, la rentrée 2017 apporte son lot d'évènements : une communication globale, une manifestation inédite, un record mondial et même, une polémique.

 

Jacques de Rotalier (Septembre 2017)

 

   
Partagez sur Facebook

Rejoignez-nous

En savoir plus...
  Jacques de Rotalier
Jacques de Rotalier
     

"Pour moi, c’est le bois"

France Bois Forêt (FBF), l'interprofession de la filière forêt-bois française, débute une campagne de communication d'envergure conçue avec l’agence TBWA, afin de promouvoir la filière et surtout de valoriser les différentes applications du bois. Lancée par FBF, cette campagne a été élaborée en concertation avec l’ensemble des professionnels et se déclinera dans la presse magazine, en radio et télévision, en affichage et sur le Web durant trois ans.

Elle passe par la diffusion de dix visuels en presse magazine à partir du 25 septembre 2017. Ils mettent en valeur les différentes réalités du bois : la gestion et la récolte en forêt, le bois dans la construction, le bois dans l’aménagement intérieur, le bois dans la ville, le bois dans la santé et l’alimentation, le bois pour le transport et la distribution, et le bois pour l’énergie. Autres diffusions : un film publicitaire sur Internet à partir du 18 septembre 2017 puis en télévision en 2018, et un spot radio sur des stations nationales à partir du 2 octobre 2017.

Deux vagues de communication principales sont prévues en année 1 : deux semaines à partir du 18 septembre 2017 puis deux semaines à partir du 1er mars 2018. Pour les années 2 et 3, elle sera amplifiée par une présence en télévision et en affichage. Au fil des trois années, la campagne sera ainsi diffusée sur des espaces complémentaires pour amplifier sa visibilité. Le site de référence est bois.com. L’ensemble de la campagne est également relayé sur les réseaux sociaux et les sites des professionnels de la filière.

 
Pour moi, c'est le bois
     

Le bois encore : Woodrise, le premier congrès mondial sur les immeubles bois moyenne et grande hauteur au cœur de la ville durable et de la transition écologique, s'est tenu à Bordeaux (12-15 septembre 2017). Son objectif : démontrer le potentiel technique, économique et environnemental des immeubles bois. Des projets immobiliers originaux et novateurs y ont été mis en exergue : à l’horizon 2020, 36 immeubles bois grande hauteur seront édifiés en France. Ce chantier est grand ouvert puisque la part bois dans la construction n’est encore que de 6 % en France contre 15 à 20 % en Scandinavie.

Le bois toujours : il est une usine discrète alliant tradition et modernité en plein massif forestier à Tartas, dans les Landes : Tembec. Son personnel a tenu bon durant les années difficiles. Ouvriers, techniciens et ingénieurs ont préservé leur savoir-faire tout en innovant avec persévérance dans un domaine peu connu : la cellulose de spécialité. Composant phare du bois, cette dernière est poussée à ses limites physiques et chimiques afin de lier, renforcer et donner de la texture à de multiples produits : pharmaceutiques, cosmétiques, alimentaires voire électroniques (écrans). Cette cellulose de spécialité a aussi des applications dans la construction et l’énergie. Parfois un peu isolés au sein de leur groupe, les salariés ont tenu contre vents et marées, persuadés d'avoir en main le composant des produits de demain. Ils sont récompensés par une performance mondiale : la cellulose, mise au point dans leur laboratoire et produite dans leur usine, bat tous les records de viscosité ! Bravo...

Une rentrée éditoriale puissante

Cette fois, il s’agit de l’édition. Comme le premier semestre 2017 a été mauvais et l’été un peu meilleur, les espoirs se sont reportés sur une rentrée éditoriale avec une offre puissante. Millénium 5, Dan Brown, Ken Follet, Astérix, nouveaux programmes scolaires... sont autant de signes positifs qui devraient raviver une envie de lire de plus en plus concurrencée par les multiples et faciles sollicitations des écrans omniprésents. Concernant les romans, leur nombre ré-augmente un peu pour atteindre le chiffre de 581 – avec 390 romans français au lieu de 363 en 2016. Souhaitons-leur bonne chance !

Cette rentrée littéraire a aussi été marquée par le rapport publié par une organisation inconnue jusqu’ici – le Bureau d’analyse sociétale pour une information citoyenne (Basic) – qui s’inquiète de savoir si l’édition française contribue à la déforestation. C’est un peu gros quand on sait que le papier destiné à l’édition ne représente qu’environ 5 % de la consommation totale, que l’édition et l’impression de romans sont une activité majoritairement franco-italo-espagnole, pays assez peu concernés par le sujet.

Grâce à l’impression numérique, le (véritable) gros problème de surproduction excessive (le pilon) est en voie d’amélioration voire, à terme, de disparition. Cette avancée n’a pas été perçue, semble-t-il, alors qu’elle est majeure. Même les grandes ONG, depuis 4 ou 5 ans, ne désignent plus le papier carton en général comme responsable important de la déforestation. Il n’en reste pas moins qu’il y a encore du chemin à parcourir pour être une filière vraiment durable...

En revanche, sur une grande radio nationale, j’ai entendu un bon connaisseur de l’écologie dire que l’impact du livre numérique est infiniment supérieur à celui du livre papier. Les temps changeraient-ils ?

Pour terminer, relisons la remarque de Mark Zuckerberg sur son compte Facebook : « Les livres vous permettent (…) de vous immerger dans un sujet plus profondément que la plupart des médias aujourd’hui. » On ne peut mieux dire !

Amitiés à tous.

Contact

Jacques de Rotalier a passé 30 ans dans la commercialisation, en Europe et aux États-Unis, de la quasi-totalité des papiers impression-écriture. Il intervient maintenant comme journaliste dans des revues spécialisées de la chaîne graphique et comme consultant papier (perspectives stratégiques, achat, vente,...).

 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
 
Mise en page : A. Pandolfi