Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE Cerig 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Le bruit des médias, le calme des forêts
Révision : 01 février 2017
Le bruit des médias, le calme des forêts
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante

Le 24 janvier dernier, France 2 a diffusé, à grand renfort de tambours et trompettes, un numéro spécial de l'émission Cash Investigation sur le bois, son commerce et ses usages.

Essayons d’en tirer quelques enseignements utiles pour l’avenir.

 

Jacques de Rotalier (Février 2017)

 

Premier sujet : le meuble et son leader mondial IKEA

   
Partagez sur Facebook

Rejoignez-nous

En savoir plus...
  Jacques de Rotalier
Jacques de Rotalier
     

Il est vrai que ce qui a été diffusé fait tache pour une entreprise qui se présente comme un chantre de vertu environnementale. Toutefois, cela m’étonnerait que l’exemple exposé soit représentatif de l’ensemble des achats de bois du géant suédois.

L’une des conséquences de l’émission devrait être de charger un peu plus un fournisseur déjà mis en examen... D’où des progrès à attendre...

Le reproche que l’on peut faire à l'entreprise IKEA, c’est de se parer de bien des vertus, alors qu'elle a encore pas mal d’efforts à faire en ce qui concerne la transparence de son actionnariat...

Quant aux efforts supplémentaires à faire dans ses achats de bois, on compte sur elle !!

 

Deuxième sujet : les certifications

Depuis l'invention des certifications, beaucoup râlent à propos des contraintes administratives et pratiques qu’elles génèrent. Le reportage de Cash Investigation semble attester que le travail accompli sur le terrain est correct. En revanche, les octrois de certifications montrent d’énormes trous dans la raquette (en bois !).

Pour suivre le sujet depuis l’origine, je rejoins tout à fait ce qui a été dit lors du débat : il y a un 'avant' et un 'après' certifications. Elles ont fait progresser les acteurs de nos filières vers des pratiques plus respectueuses de l’environnement et il faut qu’elles continuent en étant plus sérieuses et strictes dans leurs exigences. Elles sont relativement présentes en Europe mais quasi absentes dans certaines régions du monde. D’où l’impérieuse nécessité de les développer encore.

Troisième sujet : le papier

L’exemple choisi est celui d’APP - Asian Pulp and Paper, l’un des leaders mondiaux du secteur papetier, présent essentiellement en Asie. Son histoire est celle d’une société qui a effectivement commencé, il y a vingt à trente ans, en détruisant des forêts primaires pour les remplacer par des plantations d'arbres à croissance rapide.

Cependant depuis une dizaine d’années, sous la pression de Greenpeace, de ses gros clients et de l’opinion mondiale, APP a (quasiment ?) cessé de détruire des forêts primaires pour exploiter les terrains déjà conquis, normalement suffisants pour assurer l’avenir de l’entreprise. Le papetier asiatique se sait étroitement surveillé et, en cas d'erreur grave comme planter des acacias sur des terres de tourbe séchée, la nature ne fait pas de cadeaux, pas plus aux populations voisines qu’aux exploitants des forêts.

La Copacel a eu raison de publier un communiqué, "Cash Investigation : l’arbre ne doit pas cacher la forêt", pour faire valoir que les ventes d’APP en France (et en Europe) sont très faibles et que l’exemple en question n’en est pas vraiment un, au regard des efforts faits par tous les papetiers européens pour rester leaders de l’économie circulaire industrielle européenne voire mondiale. Dommage qu’ils n’aient pas été invités à l’émission.

Conclusion

Une conclusion à tout cela ?

Le silence et le calme des forêts bien gérées ne sont pas vendeurs pour des médias qui ont de plus en plus besoin de bruit et de vitesse. C’est probablement l’une des raisons qui rendent nos arguments difficiles à entendre.

Contact

Jacques de Rotalier a passé 30 ans dans la commercialisation, en Europe et aux USA, de la quasi-totalité des papiers impression-écriture. Il intervient maintenant comme journaliste dans des revues spécialisées de la chaîne graphique et comme consultant papier (perspectives stratégiques, achat, vente,...).

 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
 
Mise en page : A. Pandolfi