Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE Cerig 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Prendre le temps... de vraies rencontres
Révision : 22 juin 2016
Prendre le temps... de vraies rencontres
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante

C’est clair. Le monde de demain sera numérique et nous n’en voyons probablement que les prémisses avec ses avantages : accès à toutes les informations possibles et imaginables, échanges facilités, extension des domaines du savoir, de l’intelligence, etc.
Mais si l’on veut que ce bouillonnement ne tourne pas au cauchemar, il faudra prévoir du temps pour se rencontrer physiquement, prendre du recul, analyser ce qui nous arrive et ne pas se laisser emporter par le tourbillon. D’où l’intérêt renouvelé pour des lieux et des temps d’échanges approfondis.
Deux événements récents illustrent la nécessité de se retrouver.

Jacques de Rotalier (Juin 2016)

Drupa 1995-2016

   
Partagez sur Facebook

Rejoignez-nous

En savoir plus...
  Jacques de Rotalier
Jacques de Rotalier
     

La Drupa est le lieu et le temps de l’échange mondial sur ce que devient l’acte d’imprimer sur les différents continents. En 1995, lorsqu’Indigo et Xeikon présentent leur première version de machines à imprimer numériques, certains prédisent un développement fulgurant de ce nouveau procédé, rendant tout autre mode d’impression rapidement obsolète. La même année, un nouveau support de communication commence à prendre son essor (Internet), dont on voit encore mal les usages possibles.

Vingt et un ans après (31 mai-10 juin 2016), la fulgurance vient du Web et l’impression intègre le numérique à tous les étages (amont comme aval) de ce qui reste l’outil de communication le plus fort et le plus valorisant de l’ère numérique : l’imprimé. On peut même aller plus loin : certains prédisent (?) que le monde de demain sera celui des objets connectés. On verra, mais d’ores et déjà le papier est tout à fait prêt à répondre à ce défi par la réalité augmentée, les puces et autres objets qui se lovent parfaitement dans le matelas fibreux papetier.

Se rencontrer à Düsseldorf a donc été un bon moyen de faire le point, de discuter des meilleurs investissements possibles pour sa société, bref de préparer le futur de l’imprimé. Je n’ai qu’une mise en garde de vieux briscard à faire : attention à ne pas trop s’emballer, les machines sont (encore) chères, le marché ne retrouvera pas ses rythmes d’antan, la valeur perdue ces dernières années ne se récupérera (peut-être !) que si l’on cible bien ses marchés, donc les produits et services fournis aux clients.

Pas simple, mais passionnant !

Congrès de l'ABF

Malgré les difficultés de transport, plus de 600 membres de l'Association des Bibliothécaires de France se sont retrouvés en congrès à Clermont-Ferrand, du 9 au 11 juin 2016. Le rajeunissement de la population concernée ainsi que le succès continu de la fréquentation des bibliothèques et médiathèques ont donné du tonus à cette 62e édition dont le thème était "Innovation en bibliothèque : sociale, territoriale et technologique". Là encore, échanges personnels, conférences et ateliers ont stimulé les idées pour permettre à ce métier ancien de proposer des services adaptés au public actuel, par la mise en relation du tangible (livres, magazines, mangas, BD) et du numérique. Interactions livres-tablettes, papier qui s’anime, livres dont les pages se tournent toutes seules, etc. Le champ des possibles s’ouvre et la profession s’y met sans tambour ni trompette.

Est-ce une conséquence de ce dynamisme et de cette ouverture au numérique ? Les pouvoirs publics ont annoncé l’attribution d’un fonds spécial afin de permettre une ouverture horaire plus large de ces lieux de rencontre utiles voire indispensables pour que l’avenir tienne ses promesses les plus humaines.

Bon été à tous, pour (peut-être ?) une centième lettre …

Contact

Jacques de Rotalier a passé 30 ans dans la commercialisation, en Europe et aux USA, de la quasi-totalité des papiers impression-écriture. Il intervient maintenant comme journaliste dans des revues spécialisées de la chaîne graphique et comme consultant papier (perspectives stratégiques, achat, vente,...).

 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
 
Mise en page : A. Pandolfi