Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE Cerig 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Le print va mieux !
Révision : 6 octobre 2016
Le print va mieux !
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante

Tel est le constat général dans le monde occidental, États-Unis et Europe… La Drupa s’est bien passée et le moral des industriels de l’impression y était bien meilleur qu’il y a quatre ans. Malgré tout, ce n’est pas rose partout. La presse continue de souffrir, le marketing direct souffle un peu, le livre se maintient, l’emballage et l’étiquette vont plutôt bien. Les attentats de cet été en France ont néanmoins créé un doute sur cette (relative) embellie. Toutefois, pour moi, cette dernière est plutôt d’ordre qualitatif : la filière fait (enfin !) quelques progrès dans son organisation et surtout dans sa participation à la créativité exigée par le monde de demain. Ces remarques sont fondées sur ma participation, fin septembre, à trois rencontres organisées à Paris.

Jacques de Rotalier (Octobre 2016)

Congrès de l'UNIIC, Paris, 23 septembre 2016

   
Partagez sur Facebook

Rejoignez-nous

En savoir plus...
  Jacques de Rotalier
Jacques de Rotalier
     

Intitulé "Voix d’experts, voies d’avenir. Vers une reconquête graphique", ce Congrès de l'UNIIC accueillait des participants venant bien entendu du print traditionnel. J’y ai senti plus qu’un désir de reprendre la main sur les marchés intérieurs, une véritable volonté d’y arriver…

Les fédérations professionnelles de la filière portent (et supportent) l’histoire de leurs professions et essaient de préparer leurs adhérents aux énormes mutations qu’elles vivent. Ces dernières années, leurs bureaux ont parfois ressemblé à des hôpitaux militaires de campagne. Heureusement, on commence à sortir de cette période. Les analyses de la situation de l’imprimerie française ont permis de repérer ses points de faiblesse et de faire des propositions pour y remédier. L’exemple du travail sur le marché du livre jeunesse semi-complexe en fut une excellente illustration.

 

Forum 2016 de l′impression numérique
et de la communication multicanal, 27 septembre 2016

Ensuite, je suis allé aux deux journées INTERQUEST, l’une consacrée au marketing direct, l’autre au livre. Leur intérêt : rassembler des professionnels de l’informatique, de l’éditique, du marketing direct, de l’édition (au sens large) et du print traditionnel. Et ce rassemblement se fait autour de quoi ? D’un (relativement) nouveau terrain de jeu : l’impression numérique (logiciels et matériels). Terre encore peu cultivée donc fertilisable à souhait.

On y a pressenti un bouillonnement d’idées qui devraient bientôt trouver des débouchés virtuels et imprimés autour de la création de nouveaux marchés et usages ainsi que de l’accompagnement client permis par Internet et les réseaux sociaux... Le symbole de la modernité serait-il en train de passer aussi par l’imprimé accessible, de qualité et bien ciblé ? Je le crois de plus en plus. L'une des sociétés représentatives de cette virtuosité technique et commerciale reste Data One qui, en plus, y ajoute une touche internationale francophone.

Colloque Pap'Argus, 29 septembre 2016

Enfin, j'ai assisté au Colloque Pap’Argus sur le thème de l'emballage de luxe durable. Là aussi, l’innovation est à l’ordre du jour. Le luxe ne s’est pas assez remis en cause et entre probablement en mutation. Les changements ne se feront pas sans mettre dans la boucle ceux qui contribuent à l’image des marques. Les agences de communication auront besoin d’un renouveau de création et d’audace, et l’emballage y contribuera grandement. C’est d’ailleurs peut-être l’un des secteurs où l’impression 3D trouvera des usages pertinents et percutants (avis aux transformateurs et imprimeurs).

En conclusion, dans les coulisses de ces différentes journées, se ressentait une véritable envie d’imprimer et d’échanger…

Entrez donc dans le mouvement que ce soit au MIP, à l’ATIP, ImpriFrance, ImpriClub, Imprim’Luxe, l'Atep, CCFI, Xplor, Culture Papier ou Connexion Papier... mille excuses pour ceux que j’oublie ! Seuls, on n’y arrivera jamais.

Contact

Jacques de Rotalier a passé 30 ans dans la commercialisation, en Europe et aux USA, de la quasi-totalité des papiers impression-écriture. Il intervient maintenant comme journaliste dans des revues spécialisées de la chaîne graphique et comme consultant papier (perspectives stratégiques, achat, vente,...).

 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
 
Mise en page : A. Pandolfi