Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Une rentrée de qualité à Grenoble INP-Pagora
Révision : 01 octobre 2008
Une rentrée de qualité à Grenoble INP-Pagora
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante

La rentrée de Pagora a eu lieu durant la première quinzaine de septembre à Grenoble. La toute nouvelle École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux, née officiellement le 6 septembre 2008, peut s’enorgueillir d’un très bon recrutement.

Anne Pandolfi (Octobre 2008)

 

Nette amélioration de la qualité des étudiants recrutés

   
En savoir plus...
  Élèves ingénieurs de 1re année de Grenoble INP-Pagora à la rentrée 2008/2008
Élèves ingénieurs de 1re année de Grenoble INP-Pagora
à la rentrée 2008/2008

51 étudiants intègrent la 1re année du cycle ingénieur, dont 39 sont issus des concours d’entrée des Grandes Écoles. La tendance est à l’amélioration de la qualité des élèves ingénieurs recrutés, amélioration démontrée par quelques indicateurs : nette remontée des derniers entrants dans le classement général, forte proportion de non-redoublants des classes préparatoires et excellent recrutement dans la filière physique-chimie. Dans cette promotion, 8 élèves ingénieurs feront leur formation par apprentissage en trois ans.

Parmi les nouveaux arrivants figurent également 10 étudiants en licence professionnelle qui seront formés aux « Flux numériques, édition et production d’imprimés » soit via l’apprentissage soit via la formation continue.

  Étudiants de licence professionnelle de Grenoble INP-Pagora à la rentrée 2008/2009
Étudiants de licence professionnelle
de Grenoble INP-Pagora à la rentrée 2008/2009

Un recrutement de qualité donc grâce aux actions conjuguées des services de communication de Pagora et de Grenoble INP, des étudiants et des responsables pédagogiques de l’école.

En 2e et 3e années du cycle ingénieur, l’alternance école-entreprise continue de motiver les entreprises qui sont venues nombreuses recruter les élèves ingénieurs de Pagora : il y avait environ deux places offertes par candidat. L’intérêt des jeunes pour la filière internationale s’affirme de plus en plus : une partie des élèves ingénieurs effectue soit la totalité de la 3e année soit le projet de fin d’études de 5 mois à l’étranger (Finlande, Allemagne,…). L’attrait de la Chine se révèle même dans le choix, approuvé par l’école, de deux étudiants d’y passer une année sabbatique avec pour objectifs l’apprentissage de la langue et la préparation d’un projet de carrière dans ce pays.
Par ailleurs, l’école confirme son ouverture à l’international en accueillant quatre étudiants étrangers venus du Vietnam et de Finlande.
Enfin, avec une spécialisation Procédés Industriels et Management Environnemental (PIME), quelques étudiants de Pagora ont choisi d’acquérir une double compétence métier-environnement.

Pagora, composante de Grenoble INP et partenaire dans TekLiCell

La naissance de Pagora sera célébrée lors de la soirée de gala du Congrès Atip Bordeaux, le 22 octobre prochain. Bernard Pineaux, nommé administrateur provisoire de Pagora jusqu’à la prochaine élection du nouveau directeur, a pour mission de piloter le démarrage de l'école et de mettre en place les nouveaux conseils.
L’École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux devient l’une des six écoles du groupe Grenoble INP. Toutefois, Pagora n’en continue pas moins de s’appuyer sur la structure privée Agefpi qui emploie 44 personnes. La taxe d’apprentissage versée par les entreprises demeure la ressource fondamentale de l’école. Pagora a toujours besoin du soutien des industriels et de ressources privées qui permettent de financer la majeure partie de son personnel, ses locaux et ses équipements.

Intégrer le groupe Grenoble INP permet à Pagora de devenir une composante d’un institut prestigieux. Les atouts de cette intégration sont indéniables : un meilleur recrutement d’étudiants et une visibilité internationale accrue. C’est aussi la garantie d’être spontanément associée au développement de l’institut et à ses projets d’envergure.
Parmi ces derniers, le démarrage de la plate-forme technologique TekLiCell figure en bonne place. Cette plate-forme, placée sous l’égide de Grenoble INP, instaure un partenariat entre Pagora et le Centre Technique du Papier afin de mettre davantage en lumière le pôle de recherche papetière grenoblois vis-à-vis du monde industriel et également à l’international. "TekLiCell sera une formidable occasion d’impliquer les entreprises, en particulier les PME, dans des projets de recherche innovants" explique Bernard Pineaux, "Cette plate-forme technologique sera constituée de pilotes industriels ou semi-industriels pouvant servir pour la formation, pour les essais de nouveaux produits et pour les projets de recherche." Les activités de TekLiCell seront axées sur deux thématiques porteuses d’innovations : "Papier intelligent – Impression du futur" et "Biomatériaux – Bioprocédés – Bioénergie".

Pagora, qui conserve tous les atouts d’une structure privée et innovante, s’engage avec confiance dans ses nouvelles ambitions : consolider l’apprentissage et renforcer les relations avec les professions (notamment celles du secteur de l’emballage), professionnaliser l’environnement par la mise en place d’un projet Qualité-Sécurité-Environnement à l’école et améliorer le recrutement d’étudiants étrangers. Enfin, indique Bernard Pineaux, "le projet Pédagora, développé avec la cellule PerForm de Grenoble INP, vise à adapter encore mieux notre pédagogie aux compétences que l’on souhaite développer chez nos élèves ingénieurs et étudiants de licence professionnelle" et ce, en maintenant une collaboration étroite avec les industriels afin de "toujours rester à l’écoute de nos partenaires tout en nous employant à anticiper leurs besoins". Faire évoluer les enseignements et les méthodes pédagogiques en fonction du nouveau public étudiant et des nouveaux métiers demeure une préoccupation constante pour Pagora dont la responsabilité est de "définir ce que sera l’ingénieur de demain".

 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
 
Mise en page : A. Pandolfi