Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > "L'avenir de l'imprimé" par le Sicogif : la filière graphique à la loupe
Révision : 27 novembre 2006
"L'avenir de l'imprimé" par le Sicogif : la filière graphique à la loupe
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante

Au cours du mois de novembre, deux conférences de presse ont eu lieu à Paris pour le lancement du document réalisé par le Sicogif : "L’avenir de l’imprimé : panorama, perspectives et priorités stratégiques pour la filière de l’imprimé". Le 10 novembre dernier, devant plus de 60 personnes,  François Dulac, président du Sicogif et Philippe Queinec, secrétaire général, ont présenté à la presse, aux institutionnels et aux organismes de la filière, les grandes lignes de ce qui se présente comme un document de référence pour la filière de l’imprimé. Une deuxième conférence de presse, destinée aux acheteurs et aux imprimeurs, a été donnée le 16 novembre, dans les locaux de Gobelins, l’École de l’image. Plus de 50 participants, dont les dirigeants des groupes Maury, Agir Graphic et Serge Lasky, ont manifesté leur intérêt lors de la présentation de cette étude.

Sicogif
(27 novembre 2006)

Une carte d'identité complète du secteur graphique

   
En savoir plus...
"L'avenir de l'imprimé" présenté par Philippe Queinec, secrétaire général du Sicogif
"L'avenir de l'imprimé" présenté par
Philippe Queinec, secrétaire général
du Sicogif (Photo:Luc Emeriau)

S’adressant à tous les membres de la filière, depuis les papetiers jusqu’aux agences de publicité et leurs clients donneurs d’ordre acheteurs d’imprimés, en passant par les centres de reproduction intégrés, sans oublier les investisseurs, ce document analyse de manière approfondie l’évolution des différents marchés de l’imprimé durant ces 10 dernières années. Il tente surtout de décrypter les menaces et opportunités pour l’imprimé et son support préféré, le papier, pour les dix prochaines années.

Fruit d’un travail collaboratif avec l’ensemble de la filière, l’étude se présente sous la forme d’un document de 480 pages en couleur, illustré par de nombreux graphiques, tableaux et chiffres-clés. L’ouvrage est composé de cinq parties et réunit des centaines de données collectées avec analyses, enquêtes, sondages exclusifs, témoignages d’acteurs, études de cas et synthèses.

Ce tour exhaustif de la filière de la production de l’imprimé permet d’évaluer celle-ci à 24 000 entités opérationnelles, 200 000 salariés, 25 milliards d’euros et 6 600 000 tonnes de consommation de papiers/cartons. Alors que la filière complète (comprenant fournisseurs, éditeurs, agences de communication, donneurs d’ordres) représente un chiffre d’affaires évalué à 65 milliards d’euros, 43 000 entreprises et 500 000 emplois directs.
Le monde de l’impression et de l’imprimé est non seulement l'un des fondements culturels de notre société, mais il a un poids économique que l’on a trop sous-estimé jusqu’ici !

Cette étude s’attache également à évaluer les changements fondamentaux liés aux nouvelles technologies : nouveaux comportements d’achats, interactivité des médias, développements de la personnalisation, etc. Enfin des enquêtes exclusives, auprès d’annonceurs, complétées d’entretiens avec un certain nombre d’acteurs du média imprimé, permettent de mieux se rendre compte des défis et des mutations auxquels la filière est confrontée : défis technologiques, culturels et environnementaux notamment. L’imprimeur professionnel voit donc son métier bouleversé : s’il reste celui qui a le plus haut degré de technicité (en particulier dans la gestion de la couleur), il a perdu le monopole de l’empreinte du document. Toutefois, grâce aux technologies numériques et à Internet, il a de bonnes chances de mieux connaître et d'accompagner les besoins de ses clients. Il a alors la possibilité de bien mettre en valeur ce qui reste l’atout principal de l’imprimé : être un outil qui permet vraiment l’appropriation, l’assimilation de son contenu (images, textes, graphiques, etc.).

Dans un monde fugace, où l’écran prend une part grandissante, l’imprimé a un rôle de fixateur. Il n’y a donc pas d’inquiétude majeure : le média imprimé survivra, si les professionnels qui le défendent savent s’adapter aux nouvelles donnes et défendre, voire mettre en valeur, ses atouts.

Contact

Étude disponible dès le 4 décembre 2006 au prix de 690 € (hors frais de port) :
info@sicogif.com

 
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2006
 
Mise en page : A. Pandolfi