Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Diplômes EFPG sur fond de partenariats industriels
Révision : 08 février 2006
Diplômes EFPG sur fond de partenariats industriels
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante

"Laissez parler les p'tits papiers,..." Entonnée en choeur et de bon coeur par l'assistance lors de la remise des diplômes aux ingénieurs de l'EFPG, promotion 2004, la chanson de Serge Gainsbourg était plus que jamais de circonstance, le 20 janvier dernier.
Orchestrée par Dominique Lachenal, directeur de l'École Française de Papeterie et des Industries Graphiques (EFPG), et François Vessière, président de l'AGEFPI (*), la cérémonie était parrainée par Matti Lievonen, président de Fine & Specialty Papers Division du groupe papetier finlandais UPM Kymmene. Le renforcement des liens entre l'école et les industries en fut le point d'orgue grâce à deux évènements : la signature d'un accord de coopération entre l'EFPG et UPM Kymmene, l'un des leaders mondiaux de l'industrie papetière, et la remise d'un prix à une élève-ingénieur de la promotion 2005 par Arkéma, acteur incontournable de l'industrie chimique. Des intermèdes musicaux proposés par un trio d'élèves-ingénieurs de la section art-études rythmèrent les temps forts de cette manifestation.

Anne Pandolfi (1er février 2006)

De multiples motifs de fierté

   
En savoir plus ...

Dans leurs discours d'ouverture et de bienvenue, Dominique Lachenal, directeur de l'EFPG, François Vessière, président de l'AGEFPI, et Michel Chakaï, ancien élève, directeur général de la papeterie UPM-Docelles et membre du Comité de direction de l'école, ont rendu hommage à Matti Lievonen et à son parcours professionnel exceptionnel, et ils ont félicité les jeunes diplômés, fraîchement entrés dans l'industrie.


Dans son allocution, le directeur de l'école, Dominique Lachenal, a également mis en exergue quatre motifs de satisfaction et de fierté de l'École Française de Papeterie et des Industries Graphiques (EFPG) :

    Une position forte en Europe en matière de formation papetière : cette dernière est inégalement répartie entre divers pays européens et l'EFPG se place en 2e position derrière le pays leader, la Finlande, avec une cinquantaine d'ingénieurs diplômés par an, dans la filière papier.
  Des ingénieurs EFPG aux carrières brillantes : une analyse récente de l'INSEE révèle qu'en matière de rémunération des ingénieurs diplômés, l'EFPG se classe directement derrière les Grandes Écoles parisiennes les plus prestigieuses (Centrale, Polytechnique et Mines).
  "Un laboratoire de très bon niveau, dans lequel se fait de la recherche scientifique de qualité" : telle est la conclusion de l'évaluation du laboratoire de l'école -- Laboratoire Génie des Procédés Papetiers (LGP2) -- faite par le CNRS en novembre dernier. À la suite à cette évaluation, le CNRS a d'ailleurs décidé d'ouvrir des postes de chargés de recherche au sein du LGP2.
  Une certification ISO 9001 : depuis février 2005, l'EFPG est la 4e école d'ingénieurs à avoir obtenu ce label de qualité pour sa démarche d'amélioration continue dans l'ensemble de ses activités (enseignement et recherche).

Conférence de Matti Lievonen, 
président de Fine & Specialty Papers d'UPM Kymmene

  Matti Lievonen - UPM Kymmene
Matti Lievonen - UPM Kymmene

Des liens forts avec la France en général et avec l'EFPG en particulier

En débutant sa conférence, Matti Lievonen annonça d'emblée son attachement personnel à la France. En effet, des liens forts furent tissés durant son parcours professionnel car, par deux fois, il fut amené à travailler dans l'Hexagone : à Stracel France de 1989 à 1994 puis à Chapelle Darblay de 1997 à 2002.
Il fit également part de la fierté procurée par la conclusion d'un accord de partenariat entre UPM Kymmene et l'EFPG : ce dernier s'inscrit dans une stratégie de collaboration établie par la multinationale papetière -- depuis longtemps en Finlande et plus récemment en Europe -- avec les universités assurant une formation dans le domaine du papier. 
Une collaboration aux objectifs et aux intérêts bien compris : pour l'EFPG, devenir une école d'ingénieurs papetiers de 1er ordre en Europe et augmenter son rayonnement international ; pour UPM Kymmene, soutenir et renforcer l'enseignement universitaire papetier et également, détecter les jeunes talents susceptibles d'intégrer le groupe. Concrètement, ce partenariat consiste à renforcer la participation d'UPM au financement de l'école d'une part et à son enseignement d'autre part. Pour les jeunes élèves-ingénieurs, il ouvre des perspectives intéressantes en termes d'embauches, de carrières à l'international ainsi que des passerelles vers d'autres métiers.

"We lead. We learn.", la devise d'un groupe leader

Matti Lievonen fit ensuite une présentation d'UPM Kymmene : le groupe finlandais, au deuxième rang mondial dans la production des papiers d'impression, est aujourd'hui le leader mondial sur le marché du papier magazine. Il emploie 33 000 personnes dont plus de la moitié en Finlande, la France comptabilisant quant à elle 5% de ces effectifs . La multinationale compte plusieurs divisions ayant chacune une unité française : Papiers magazine - Papiers fins et spéciaux - Papiers journaux - Produits transformés - Produits bois - Autres activités

UPM Kymmene réalise un chiffre d'affaires de 9 820 millions d'euros : la France, avec 7% du chiffre total, figure en 5e position dans le groupe. Deux tiers des actionnaires sont désormais étrangers.
La force du groupe repose sur de solides fondements...

    De bonnes relations clients.
  Du personnel compétent.
  Un parc de machines moderne.
  Un vaste réseau logistique.
  Une forte intégration verticale grâce d'une part, à son autosuffisance pour la pâte chimique et l'énergie électrique et d'autre part, à son parc forestier d'un million d'hectares pour l'approvisionnement en bois.
  Des valeurs affirmées -- transparence, confiance, initiative -- et un sens aigu des responsabilités de l'entreprise : économique, sociale, éthique et environnementale.

... et également sur sa confiance dans l'avenir du papier, un support qu'aucune technologie n'a réussi à détrôner à ce jour. L'entreprise mise sur le développement de nouveaux projets tenant compte de l'évolution des tendances (notamment dans le secteur des magazines)  et des attentes des utilisateurs de papier. Les mutations tant technologiques que comportementales impliquent de nouveaux défis pour le papetier : développer les portefeuilles de produits ainsi que les services autour du papier. UPM Kymmene a ainsi une stratégie d'investissements dans les innovations techniques telles que l'e-paper et la RFID mais aussi dans les ressources humaines telles que les ingénieurs formés par l'EFPG.

Les qualités indispensables de l'ingénieur

Évoquant sa propre expérience, Matti Lievonen conclut son intervention en prodiguant ses encouragements aux jeunes diplômés et en leur rappelant que les qualités indissociables du métier d'ingénieur sont : travailler avec enthousiasme et motivation, savoir affronter la difficulté et ne pas s'y dérober, être mobile, s'ouvrir à l'international et s'adapter aux autres cultures.

Signature de l'accord de coopération UPM - EFPG

  D. Lachenal, F. Vessière, M. Lievonen, D. Schwab
D. Lachenal, F. Vessière, 
M. Lievonen, D. Schwab

Matti Lievonen et Daniel Schwab pour UPM Kymmene, François Vessière et Dominique Lachenal pour l'EFPG, ont signé l'accord consolidant la coopération entre le groupe papetier finlandais et l'école pour les trois années à venir.

Ce partenariat comprend deux volets : un volet enseignement et un volet financier.
Sur le plan de l'enseignement, il est convenu de réaliser chaque année les actions suivantes : organisation d'une journée UPM Kymmene avec les 3e année, présentation du groupe papetier aux 1re et 2e années, visite d'une usine d'UPM par les 1re année, participation et sponsoring du Forum EFPG, stages d'élèves-ingénieurs dans les usines et unités R&D en France et à l'international.
Sur le plan financier, UPM Kymmene s'engage à soutenir l'EFPG via le versement de la taxe d'apprentissage.

Trophée Arkema, première édition

  Hélène Sanchez - Trophée Arkema 2006
Hélène Sanchez

Arkema, filiale de Total née de la scission d'Ato Fina, est l'un des trois premiers producteurs mondiaux d'agents de blanchiment (peroxyde d’hydrogène et chlorate) avec des unités de production en Asie, en Europe et en Amérique du Nord et six centres de recherche en France, aux États-Unis et au Japon. Présent dans plus de 40 pays avec 18 600 collaborateurs, Arkema réalise un chiffre d’affaires de 5,2 milliards d’euros. 

Pierre Larnicol, responsable du service Technologies papetières de la société, a inauguré cette remise du Trophée Arkema, un évènement qui aura désormais lieu à l'école chaque année. Arkema collabore étroitement avec l'EFPG depuis plusieurs années et apporte son soutien à l'école notamment en sponsorisant la cérémonie des diplômes. Ce Trophée est instauré afin d'honorer le meilleur projet de fin d'études de la promotion sortante, portant sur les fibres en général. Il vise à stimuler la recherche dans le domaine de la préparation des fibres papetières, en particulier leurs morphologies, leurs propriétés physico-chimiques et les procédés de blanchiment.

Le Trophée ainsi qu'un chèque de 2000 euros ont été attribués à Hélène Sanchez, de la promotion 2005, en récompense de la grande qualité de son travail portant sur l'optimisation du blanchiment à l'ozone à l'usine de Burgo-Ardennes.

Remise solennelle des diplômes à la promotion 2004

  Diplômés de l'EFPG, promotion 2004
Ingénieurs diplômés de l'EFPG, promotion 2004


La cérémonie s'est terminée par la remise solennelle des diplômes aux 39 ingénieurs EFPG, promotion 2004, par Dominique Lachenal et François Vessière. Les diplômés ont fait part de leur situation un an après leur sortie de l'école : carrières entamées dans nos industries, poursuite de travaux de recherche dans le cadre de thèses ou encore choix de nouvelles orientations professionnelles. Ce fut l'occasion d'affirmer la dimension internationale des ingénieurs EFPG puisque certains témoignages furent exprimés en chinois, japonais, allemand, italien...

Remerciements

Un grand merci aux sociétés Voith représentée par Thomas Volkinsfeld, directeur des ventes, et Arkema représentée par Pierre Larnicol, responsable du service Technologies papetières, qui ont généreusement sponsorisé cette manifestation.

(*) AGEFPI : association de gestion de l'EFPG

 
 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2006
 
Mise en page : A. Pandolfi