Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
NOUVELLE cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelles > Beet Pulp, un projet de recherche européen coordonné par l'EFPG
Révision : 5 Décembre 2006
Beet Pulp, un projet de recherche européen coordonné par l'EFPG


    Previous news Liste des nouvelles

Les 25 et 26 septembre derniers, le projet de recherche européen Beet Pulp a été lancé à l'EFPG. Son objectif : créer une nouvelle voie de valorisation des déchets de betteraves sucrières générant de nouveaux revenus pour les betteraviers et correspondant à un marché de masse capable d'absorber l'énorme volume de pulpe de betterave produit en Europe. Cette nouvelle méthode de valorisation consistera à transformer la pulpe de betterave en micro-additifs végétaux pour les papiers et cartons blancs. 14 partenaires participent à ce projet coordonné par l'EFPG.

Christine Chirat
(4 Décembre 2006)

Pulpe de betterave cherche valorisation lucrative

   
En savoir plus...

La production de betteraves dans l'Union européenne s'élève aujourd'hui à environ 116 millions de tonnes par an et est essentiellement utilisée pour la fabrication de sucre. Le secteur betteravier européen représente 400 000 producteurs de betteraves, des PME indépendantes ou réunies dans de petites coopératives. La pulpe de betterave est le résidu récupéré au terme du processus de production du sucre de betterave : cela représente environ 6 millions de tonnes de matière sèche par an. Selon la Politique Agricole Commune, les betteraviers sont les propriétaires de la pulpe de betterave : par conséquent, ils ont l'intérêt et la responsabilité de la valoriser. Jusqu'à présent, la pulpe de betterave est utilisée surtout pour nourrir les animaux mais ce type de valorisation ne génère que de faibles revenus pour les producteurs de betteraves (1 à 2 euros par tonne de betteraves) et tend à diminuer. Il est donc nécessaire pour les betteraviers de trouver de nouvelles voies de valorisation générant des revenus plus élevés et capables d'absorber l'énorme volume de pulpe de betterave produit.

Des micro-fibrilles végétales pour remplacer les additifs minéraux

Le projet propose de transformer la pulpe de betterave en un produit à haute valeur ajoutée : des micro-fibrilles végétales pour la production du papier et du carton. Actuellement, des additifs minéraux sont incorporés dans de nombreuses sortes de papier afin d'améliorer leur opacité mais leur présence est source de problèmes environnementaux et affecte les propriétés mécaniques du papier. L'objectif est de remplacer, en tout ou partie, ces fibrilles minérales par des charges végétales blanchies réalisées à partir de la pulpe de betterave. Les travaux de recherche mettront l'accent sur le blanchiment de ces charges afin de correspondre aux spécifications des papiers et cartons. Les meilleures façons d'introduire ces nouvelles charges végétales dans le papier feront également l'objet d'études. Enfin, l'intégration du procédé de production de ces additifs dans les usines de sucre sera également examinée.

Une valorisation au bénéfice des betteraviers et des papetiers

Grâce à ce projet, les betteraviers bénéficieront d'une solution de valorisation innovante, plus intéressante que l'alimentation du bétail et correspondant à un marché de grande consommation. Compte tenu de la réforme à venir du sucre, cette voie de valorisation anticipera les changements en offrant aux producteurs de betteraves la possibilité de maintenir des revenus constants grâce à une meilleure exploitation des déchets de betteraves. Pour les fabricants de papiers et cartons, ces charges végétales apporteront de multiples avantages en termes de compétitivité et de qualités écologiques.

Les partenaires de Beet Pulp

    INP Grenoble-EFPG (France)
  Confédération Internationale des Betteraviers Européens (France)
  Krajowy Zwiazek Plantatorow Buraka Cukrowego (Pologne)
  Association de Recherche Technique Betteravière (France)
  Union des Sica de transformation de Pulpes de Betteraves (France)
  Fabrication et Ateliers L. Choquenet (France)
  W. Kunz Drytec AG (Suisse)
  Sécopulpe de Bourgogne (France)
  Juan Romaní Esteve, S.A. (Espagne)
  Papeterie des Deux Guiers (France)
  Åbo Akademi University (Finlande)
  Micronis (France)
  Daniel GOMEZ (France)

Contact

Christine Chirat, Coordinatrice : christine.chirat@efpg.inpg.fr

 
Nouvelle précédente Liste des nouvelles
Nouvelle précédente Liste des nouvelles Nouvelle suivante
   Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base   
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2006
 
Mise en page : A. Pandolfi