Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données
DOSSIER cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Technique > Réseaux et télécommunications > L'interface SCSI (Introduction)
         Mai 1997

Interface SCSI

par Jean-Claude SOHM - E.F.P.G.

 

I - INTRODUCTION

 
L'ordinateur est une machine à traiter l'information. Mais, pour que cette machine soit utile, il faut qu'elle soit équipée de dispositifs permettant d'introduire l'information, et de la récupérer après traitement. Ces dispositifs s'appellent : périphérique d'entrée et périphérique de sortie respectivement.
L'information devenant de plus en plus multimédia, et les applications de l'informatique de plus en plus nombreuses, les périphériques d'entrée et de sortie sont de plus en plus variés.

 

L'information en cours de traitement est stockée sur le disque dur de l'ordinateur. Comme ce disque n'est pas à l'abri des pannes, il est fortement conseillé de dupliquer l'information sur un périphérique de sauvegarde. Lorsque le traitement est terminé, il peut être intéressant de garder une trace du résultat sous forme numérique : on utilise pour cela un périphérique d'archivage. La sauvegarde et l'archivage sont effectués sur un périphérique de stockage.

 

En résumé, il existe trois types de périphérique :


Le raccordement d'un périphérique à un ordinateur nécessite une interface, qui est un dispositif à la fois matériel et logiciel (figure 1).


Figure 1 : Raccordement d'un périphérique à un ordinateur

Ce dispositif a pour fonctions :

 

Certaines interfaces sont d'usage courant. Elles sont parfaitement normalisées, le connecteur correspondant est présent en standard sur la face arrière des machines, et l'électronique adéquate est incorporée à la carte-mère. Ainsi, tout micro-ordinateur possède au minimum de quoi raccorder un clavier, une souris et une imprimante.

 

Les imprimantes et les imageuses constituent un cas un peu particulier de périphérique, que l'on tend de plus en plus à raccorder directement au réseau. L'interface existe toujours, mais elle est intégrée à l'électronique du périphérique, et elle ne se voit plus.

 

Une interface peut aussi être spécifique d'un périphérique particulier : on dit qu'elle est propriétaire ou dédiée. Elle est alors livrée avec le périphérique, sous forme d'une carte à enficher sur un connecteur qui est situé sur la carte-mère de la machine, et qui est directement relié au bus de cette dernière.



L'interface SCSI (Small Computer System Interface) a été conçue pour éviter la prolifération des interfaces propriétaires. C'est une interface normalisée, permettant de relier, simultanément et en série, plusieurs périphériques à un même micro-ordinateur (figure 2).

 

Figure 2 : Racccordement de plusieurs périphériques
à l'aide d'une seule interface SCSI

Sur la plate-forme PC, l'interface SCSI n'est pas livrée avec la machine. Pour en bénéficier, il faut installer une carte d'interface.

Sur la plate-forme Apple, par contre, l'électronique correspondante est intégrée à la carte-mère, et le connecteur SCSI est présent en standard depuis de nombreuses années.

Les imprimeurs, qui utilisent principalement la plate-forme Apple, connaissent bien l'interface SCSI, dont ils se servent couramment pour brancher des scanners, des disques durs externes, des moyens de stockage (Syquest, Zip, magnéto-optique, DAT), des dispositifs d'épreuve numérique, etc.

 

L'interface SCSI est toujours en cours de perfectionnement, et une nouvelle venue (FireWire) tente de la concurrencer. Le présent document a pour but de faire le point sur ces questions, dans le cadre de la veille technologique assurée par le Cerig.

 
 
Chapitre précédent Sommaire  Chapitre suivant 
 
 
  Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données  
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2000