Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données
DOSSIER cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Technique > Internet et le web > Internet et les Industries Graphiques 5
         Février 1997

Internet et les Industries Graphiques

par Jocelyne ROUIS - CERIG - E.F.P.G.


V - Comment être connu sur le WEB ?


Pour une entreprise, développer un site Web et être présent sur Internet est un atout publicitaire incontestable. Cette société pourra ainsi valoriser son image de marque et accroître le champ potentiel de sa clientèle.

Encore faut-il que les clients potentiels arrivent jusqu'au site de cette entreprise. Internet permet, en effet, d'accèder aujourd'hui à des dizaines de millions de pages qui traitent de sujets très divers.
Dans cet univers, acquérir une "cyber-notoriété", demande des démarches particulières parmi lesquels le référencement auprès des outils de recherche du Web est indispensable.

Le verdict est simple :"Ne pas figurer dans ses outils équivaut à ne pas exister sur Internet".



1 - Comment l'internaute recherche l'information sur Internet ?



Avant de répondre à cette question, un classement des utilisateurs d'Internet est indispensable. Trois catégories d'internautes se distinguent par leur approche d'une recherche d'information sur Internet.

a - L'Internaute débutant ou néophyte du Web
C'est souvent le premier stade intéressant d'utilisation du Web.
Pour lui, Internet repose sur les sites qu'il aura repérer dans les revues, journaux qu'il consulte régulièrement, dans des encarts publicitaires voir dans les news...

L'entreprise devra donc faire savoir dans ces revues et journaux qu'un site Internet vient d'être mis en service. Il ne pas faudra pas oublier de mentionner également votre site dans toute la publicité de votre société.
Dernier point, ne pas négliger les NewsGroups dont le thème est proche de votre activité et diffuser cette information auprès de tous les utilisateurs.


b - Le Surfeur averti
C'est le deuxième stade d'utilisation du Web.
L'internaute navigue réellement sur Internet en suivant les liens proposés par les différents sites qu'il visite. Au gré de son voyage virtuel, il passe de pays en pays et sujets en sujets. Très vite, il peut soit accéder à une somme considérable d'informations sur ces centres d'intérêts, soit se perdre dans des thèmes qui ne le concernent pas avant d'arriver à son but (si toutefois il l'atteint). Avoir du temps est l'élément essentiel de ce type de recherche.

Dans ce cas, pour qu'un internaute retrouve votre site, il faut que de nombreux sites pointent sur le votre. Cette pratique de liens entre des sites est vraiment dans l'esprit d'Internet. Sur les sites Nord Américains, ce type de balade est souvent très intéressant.
Par contre, en France cette pratique semble réservée à des sites universitaires, scolaires, admistratifs ou personnels. Dès que le site devient professionnel, cette notion de mise en place de liens vers des sites différents disparaît complètement. Ce qui est bien regrettable.
Un règle ayant toujours ses exceptions, un des premiers rôle du CERIG (http://cerig.efpg.inpg.fr) est de permettre aux internautes professionnels ou non de naviguer sur le WEB en suivant des hyperliens classés par thèmes.


c - Le Professionnel du Web
C'est le troisième et dernier stade.
L'internaute confirmé va viser à rentabiliser son temps sur Internet. Il utilise en général Internet pour des besoins professionnels. comme nous venons de le voir. Il ne peut guère compter sur le suivi de liens de sites à sites pour aboutir dans sa recherche. Il a souvent besoin d'une réponse rapide à une question précise.
Dans ce cas, seuls les moteurs de recherche ou annuaires, véritables carrefours de l'information, sont capables de répondre à ces requêtes. Ces outils, très vite indispensables à l'internaute confirmé, demandent tout de même un léger apprentissage afin optimiser leurs fonctionnements et leurs rendements (voir Chapitre IV "Guide : Recherche de l'information sur Internet") .



Quels sont ces outils d'aide à la recherche sur Internet ?


1 - Les moteurs de recherche
(tel que Alta Vista) mettent en oeuvre des automates (robots), qui pour indexer les documents explorent le réseau au fil des hyperliens, et donc de façon un peu hasardeuse. Un robot peut passer à coté d'un site récent sur lequel pointent encore peu de liens. Il est possible tout de même de communiquer les adresses des nouveaux sites à ces robots.


2 - Les annuaires (tel que Yahoo) reposent en général sur un travail humain de référencement. Des équipes parcourent le Web et classent les sites. Pour apparaître dans ces annuaires, il est impératif de s'enregistrer manuellement. Il importe alors de décrire le plus précisement possible son site et de suggérer dans quel répertoire il convient de le placer. Attention, d'un annuaire à l'autre, la structure est différente.


Comment communiquer votre existence aux moteurs de recherche et aux annuaires ?

Comment améliorer vos chances de sélection lors d'interrogations ?



1 - Les moteurs de recherche



Les moteurs de recherche sont des outils puissants mais sans intelligence d'où l'intérêt pour le responsable du site de leur venir en aide.
Lors de l'indexation des pages, ces moteurs identifient les occurences des page. L'analyse du document par les moteurs de recherche repose sur une serie de calculs statistiques. Si la page sort de la norme (multitudes de thèmes abordées, de nombreuses images que les moteurs de recherche ne sont pas capables de reconnaître) les robots sont vite déroutés.

Pour limiter le caractère parfois hasardeux de l'indexation des moteurs de recherche, il existe des outils, instructions HTML que le moteur de recherche comprendra particulièrement.



a - La Balise <TITLE>


C'est une balise particulière à ne pas oublier de renseigner.
La balise <TITLE>.........</TITLE> donne le titre du document. Elle doit être unique pour respecter la norme HTML 3.2 et elle est obligatoire.
D'une part, ce titre apparait dans le bandeau supérieur de la fenêtre de votre navigateur.
D'autre part c'est un des premiers éléments pris en compte par les robots pour répertorier votre page. De plus c'est cet élément qui apparaît, bien souvent, en priorité lorsque le moteur de recherche propose une sélection de sites correspondant à une requête.
Il faut ainsi veiller à avoir un titre accrocheur qui décrive au mieux le contenu de votre page afin que l'utilisateur ait envie de la visiter et qui ne soit pas trop long.



b- Les Balises META-TAGS


Les META-Tags sont des instructions HTML, invisibles au lecteur du document.

Ces commandes META-Tags font partie des balises d'en tête du document. Elles se mettent en place entre le couple de balises <HEAD> et </HEAD>. Elles donnent des informations générales sur toute la page.


Les commandes <META> donne à votre document des informations qui ne seront lues que par ls moteurs de recherche. Ces informations concernent en priorité le contenu du document et ses mots clés, mais peuvent aussi véhiculer d'autres informations tels que le nom de l'auteur, ou des directives comme par exemple celle de recharger la page sur le serveur à chaque passage....


Deux Tags ont obtenu un consensus :

Tag : Description (description de la page)

Il permet à l'auteur du document de fournir une courte description du contenu de la page. Ce tag doit avoir la forme suivante

<META NAME = description Content="simple et courte description">

Tag : Keywords (mots clés)

Il permet à l'auteur du document de fournir une liste de mots clés décrivant les domaines d'intérêt auquels appartient le document. Ils seront pris en compte de façon prioritaire lorsque l'utilisateur posera une question simple (ensuite viendront les mots du titre puis les mots du corps du document). Ce tag doit avoir la forme suivante :

<MATE NAME=Keywords CONTENT="mot clé1, mot clé2,....">



3 - Autre type de Fichier lu par quelques Moteurs de recherche Fichier : "Robots.txt"


Outre le Méta-Tags, plusieurs moteurs de recherche lisent les fichiers "robots.txt".
Il s'agit d'une étiquette conçue pour communiquer quelques paramètres aux robots. Ils indiquent par exemple ce qui doit être référencé et ce qui ne doit pas l'être dans un site (on peut exclure un site entier).
En effet, il arrive que dans des sites des informations soient sans intérêt pour les moteurs de recherche. Cela concerne :


Pour le robot ces parties de texte exclues représentent une économie de temps, de bande passante, de ressources systèmes et d'espace disque. Pour l'internaute qui utilise ces moteurs de recherche, les résultats de ces requêtes gagnent en pertinence. Malheureusement, seuls 5 % des sites utilisent aujourd'hui ce type de fichier.

Pour en savoir plus vous pouvez consulter les sites suivants :

Sur le site de Webcrawler, un document présente le consensus entre les utilisateurs et les développeurs de robots pour l'interprétation des fichier "robots.txt" et la format de ces fichiers aisi que des exemples.
http://info.webcrawler.com/mak/projects/robots/norobots.html

Il existe aussi une page en Français qui décrit l'utilisation des fichiers "robots.txt"
http://www.ippolis.fr/~zany/pages/WEBFORM/EXPLAIN.HTM



2 - Les Annuaires



La deuxième étape de ce référencement est de procéder à un travail de promotion .Cela consiste à enregistrer son site manuellement auprès des différents annuaires. C'est une opération indispensable si l'on veut figurer dans ces annuaires qui sera également utile pour les moteurs de recherche..
La contrainte réside dans des formulaires spécifiques pour chacun des annuaires.

On peut toutefois miniser ce travail de remplissage de formulaire en faisant appel à des sites tel que "Submit-it" qui propose de remplir un seul formulaire pour tout un ensemble de site auprès desquels vous serez référencé. Il faudra bien sùr apporter des indications spécifiques pour chacun des sites mais les informations générales ne seront pas à resaisir.

Il existe existe aussi des sites commerciaux dont l'activité est de mettre à jour le référencement de votre site.





Enfin , même si le référencement d'un site dans les moteurs de recherche et les annuaires est indispensable pour acquérir un notoriété, il n'est que le premier volet d'une stratégie de communication. de l'entreprise.

 
 
Chapitre précédent Sommaire  Chapitre suivant 
 
 
  Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données  
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2000