Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données
DOSSIER cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Technique > Réseaux et télécommunications > ADSL > Conclusion           Révision :
Du nouveau dans les télécommunications : l'ADSL
Jean-Claude Sohm - CERIG / EFPG
(novembre 1998)
VI - Conclusion
Précédent      Sommaire      Suite

Dans les pays où il est bien implanté, le câble est appelé à servir de prolongement aux "autoroutes de l'information" (les réseaux à haut débit des grands fournisseurs d'accès à Internet) jusqu'au domicile de l'usager. Dans ce rôle, il sera concurrencé sous peu par le procédé ADSL, et peut-être ensuite par les constellations de satellites en orbite basse.

Dans cette optique, notre pays est mal placé : le câble n'est pas suffisamment implanté pour créer une concurrence notable au niveau de la boucle locale, et le déploiement de l'ADSL prendra quelques années de retard. C'est d'autant plus regrettable que le principal constructeur français de matériel téléphonique (Alcatel) est considéré comme un très bon spécialiste de l'ADSL au niveau mondial. Comme quoi faut-il préciser, quand on évoque le "retard français", qui est en retard et qui ne l'est pas.

 
 
Page précédente Sommaire  Page suivante
 
 
  Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données  
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2001