Contrat d’Étude Prospective des Industries de la Communication Graphique en Rhône-Alpes Juillet 1998
Préconisations Document du GIRISE, mis en ligne par le CERIG
numéro 2
L'organisation du travail & les horaires
LES QUESTIONS, MANQUES OU BESOINS
PRÉCONISATIONS OU "PISTES"

Dysfonctionnements et surcoûts du fait de la pratique non maîtrisée des heures supplémentaires.

Réorganisation des processus de production.
Rechercher une autre organisation du travail et du fonctionnement des entreprises.
  

Risque de blocage avec le passage aux 35 heures & la limitation des heures supplémentaires.

Anticiper le passage aux 35 heures (négociation).
Faire du passage aux 35 heures une opportunité.

Obligation de délais, réactivité et de qualité.

A intégrer dans la "remise à plat" des horaires et de l’organisation du travail.
  

Insuffisance des solutions existantes dans les entreprises (de type annualisation), souvent à la limite de la réglementation.

Recherche d’actions ou mesures innovantes ou expérimentales, évaluation des expériences déjà menées.

Fortes fluctuations saisonnières de l’activité de certaines entreprises ou secteurs.

Retrouver plus de souplesse dans les réponses aux variations saisonnières.
A intégrer dans la "remise à plat" des horaires et de l’organisation du travail.
  

Rigidités dans l’emploi du personnel permanent.
Surcoûts et problèmes du recours à l’intérim.

Chercher des modalités d’intégration de nouveau personnel (ex : forfait annuel) et de stabilisation des intérimaires.
Utiliser les périodes creuses pour la formation du personnel en place et/ou l’accueil d’autres personnes (jeunes en FI, demandeurs d’emploi).
Recherche d’actions ou mesures innovantes ou expérimentales, évaluation des expériences déjà menées.

précédent    sommaire    suivant
Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base de données
 

Copyright © CERIG/EFPG 1996-2001