Accueil     Recherche | Plan     Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base  
dossier cerig.efpg.inpg.fr 
 
Vous êtes ici : Accueil > La technique > Procédés > Imprimerie : la révolution numérique > "Étiquettes intelligentes" : le nouvel Eldorado des imprimeurs   Révision : 05 juillet 2005
 
Visitez le site Web de l'EFPG ! Imprimerie : la révolution numérique Pas de page précédente
Page
précédente
Page suivante
Page
suivante
Bernard Pineaux (EFPG)
(28 juin 2005)

VI - "Étiquettes intelligentes" : le nouvel Eldorado des imprimeurs

   
En savoir plus :
- Les étiquettes RFID - CERIG, mai 2004
- "Emballage intelligent" : traçabilité 
et état d'un produit alimentaire
- CERIG, juin 2005

Télé-péage, suivi des patients, traçabilité, sécurité… la technologie RFID est promise à un bel avenir. De quoi réjouir les fabricants d'étiquettes.

 

I - Pour succéder aux codes barres : la RFID

Après les codes barres, place aux systèmes d'identification radio fréquence, plus connus sous le vocable RFID (Radio Frequency Identification Device).

Les avantages de ces systèmes :

Parmi les applications connues ou en devenir de cette technologie :

 

II - La mémoire électronique du système

Des applications qui ouvrent de belles perspectives aux imprimeurs d'étiquettes. En effet, le système est principalement constitué d'un transpondeur – association des mots transmetteur et répondeur – ou étiquette, la mémoire électronique qui contient les données de l'objet à identifier. Ce transpondeur possède sa propre source d'énergie.

Les autres composants du système :

 

III - Imprimer les antennes

Le prix de revient d'une étiquette dépend essentiellement de trois facteurs :

   
En savoir plus :
Les encres conductrices - CERIG, mai 2004

Produire des antennes à moindre coût devient possible en les imprimant. Pour ce faire, on utilise des encres conductrices permettant également d'assurer la connexion entre l'antenne et la puce. De telles encres contiennent un métal précieux, tel que l'argent, ou encore du graphite.

Deuxième méthode pour diminuer le coût de fabrication des emballages “intelligents” : intégrer directement un transpondeur à certains emballages lors de leur impression :

Parmi les applications intéressantes des technologies RFID, on peut également citer les papiers “intelligents” : inclusion d'une puce, batteries papier, la batterie pouvant être imprimée sur le papier qui reste imprimable par ailleurs. Le potentiel énorme des "étiquettes intelligentes" offre donc des perspectives de marchés alléchantes pour les imprimeurs. Ces derniers ont une double carte à jouer :

Certains proposent déjà des "étiquettes intelligentes" à moins de 50 centimes d'euro.

     
Pas de page précédente
Page précédente
Retour au sommaire
Retour au sommaire
Page suivante
Page suivante
Accueil Technique Liens Actualités Formation Emploi Forums Base  
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2005
   
 

Mise en page : A. Pandolfi