Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
logo CERIG BIBLIO' PISTES cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Base de connaissances > Biblio' pistes > Épreuve numérique contractuelle           Révision : 04 octobre 2005
Visitez le site Web de notre établissement ! Épreuve numérique contractuelle
Voir aussi sur le site...
Anne Pandolfi - CERIG/EFPG
(Février 2003)
 

La notion d'épreuve date d'au moins trois quarts de siècle. Pour réaliser l'épreuve, on a d'abord utilisé les presses de production, puis des presses dédiées. L'épreuvage analogique (initialement nommé épreuvage rapide) date de 1980, avec l'arrivée sur le marché du procédé Cromalin, suivi en 1984 de son concurrent Matchprint. L'épreuvage analogique réalisé à partir des films règne en maître jusqu'en 1995, date à laquelle l'épreuvage numérique commence à se développer dans la foulée du CTP (Computer To Plate), qui fait disparaître les films. Pendant ces huit dernières années, de multiples systèmes d'épreuvage numériques ont fait leur apparition sur le marché, faisant appel à des techniques très diverses, et affichant des prix variant dans un rapport 1 à 30. Avec l'effacement progressif de l'épreuvage analogique disparaît le "juge de paix" de l'épreuve contractuelle, et aucun système numérique ne le remplace pour l'instant de manière indiscutable, ce qui ne va pas sans créer des conflits entre photograveurs et imprimeurs. Enfin, le développement du transfert des fichiers via les réseaux implique celui de l'épreuvage à distance. Bref, le domaine de l'épreuvage est en évolution rapide.

Jean-Claude Sohm - CERIG/EFPG 

 

 
 
  Épreuve numérique
Épreuve à distance
 
 



 

Liste des bibliographies
Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2005
Mise en page : J.C. Sohm