Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
logo CERIG NOTE TECHNIQUE Cerig 
Vous êtes ici : Accueil > Technique > Notes > Analyse de cycle de vie et calcul d'impact environnemental produits. Gestion des déchets.           Révision : 7 janvier 2014
     
Analyse de cycle de vie
et calcul d'impact environnemental produits.
Gestion des déchets.

Emmanuelle Cor
Promotion 2012
Mise en ligne : Janvier 2014

Résumé du projet de fin d'études encadré
par Agnès Guillet (Grenoble INP-Pagora)
Partenaire : Aubrilam

Note précédenteListe des notesNote suivante

La Cellulose réunit les anciens élèves de Grenoble INP-Pagora (ingénieurs et diplômés de licence professionnelle). Chaque année, l'association attribue le Prix de La Cellulose à un(e) jeune ingénieur(e) diplômé(e) de l'école qui s'est distingué(e) par son travail tout au long de son parcours scolaire et particulièrement durant sa troisième année d’études, au travers de son projet de fin d’études (PFE). La participation à ce Prix est individuelle, gratuite et ouverte à tous les élèves-ingénieurs de Grenoble INP-Pagora ayant été diplômés l’année en cours.
Le Prix de La Cellulose est remis au (à la) gagnant(e) lors de la cérémonie de remise des diplômes.
Voici le résumé du projet de fin d'études d'une ingénieure diplômée en 2012, candidate au Prix de la Cellulose.

I - Objectif et réalisation

Voir aussi

II y a 30 ans, Aubrilam, fabricant de mâts d'éclairage et de mobilier urbain en bois à Clermont-Ferrand proposait les premiers mâts bois/métal pour l'éclairage public : le bois, matériau naturel, faisait son entrée dans un domaine alors réservé à l'acier ou l'aluminium. Le succès de ces produits a fait la preuve que les préoccupations environnementales et économiques sont non seulement conciliables dans l'industrie mais qu'elles peuvent être également un argument de vente.

Depuis les années 2000, Aubrilam s'investit pour développer des produits plus respectueux de l'environnement afin de limiter l'impact environnemental lié à son activité et communiquer ses efforts environnementaux auprès de ses clients. En 2008, une collaboration avec le groupe Bureau Veritas a permis d'intégrer au sein d'Aubrilam la méthode d'Analyse de Cycle de Vie (ACV) grâce au logiciel EIME, afin de calculer l'impact environnemental des produits et d'estimer les efforts environnementaux réalisés en conception. Depuis cette époque, l'objectif d'Aubrilam est d'améliorer son empreinte environnementale en essayant d'intégrer l'environnement en conception. La mise en place de la démarche ISO 14001 au sein de l'entreprise depuis 2011 a également permis de mettre en place un système de management de l'environnement et de réaliser des efforts concernant la gestion des déchets ou encore la maîtrise des risques environnementaux sur le site de production.

C'est dans ce contexte de démarche environnementale que s'est inscrit mon projet de fin d'études de cinq mois, organisé autour de quatre missions principales.

    L'état des lieux environnement de l'entreprise, avec la réalisation de la synthèse des consommations en énergie et en matières premières de l'entreprise, la mise à jour du registre des déchets, la veille normative et réglementaire concernant la communication et les certifications environnementales.
  La réalisation des profils environnementaux de la nouvelle gamme de mobilier de terrasse Solea à l'aide du logiciel d'analyse de cycle de vie EIME (étude d'impact environnemental produit). Cette mission s'est ensuite étendue avec l'automatisation et la simplification de la récolte des données nécessaires à la réalisation de l'ACV des produits et à l'affichage des Profils Environnementaux des Produits (PEP).
    L'initiation de la mise en place d'une démarche d'éco-conception au sein de l'entreprise comprenant l'accompagnement du bureau d'études sur le développement des produits et la rédaction d'un document explicatif de la mise en place une stratégie d'éco-conception au sein de l'entreprise.  
    La recherche de nouvelles filières de valorisation et de traitement des déchets issus de la production, avec la réalisation de la synthèse des déchets de l'entreprise afin de cibler les aspects critiques liés à la production de déchets (coûts, rendements matière, image de I'entreprise, impact environnemental). Un plan d'action concernant la réduction des déchets de colle et de résidus aqueux a également été initié lors de ce stage.  

II - Conclusion

Le travail réalisé durant ce projet de fin d'études et les nombreux résultats obtenus ont permis tout d'abord à l'entreprise d'identifier les possibilités d'amélioration environnementales des produits Aubrilam (mobilier et mâts d'éclairage) aux différentes étapes de leur cycle de vie. Cette meilleure connaissance des impacts environnementaux des produits fabriqués par I'entreprise permettra de hiérarchiser les priorités d'amélioration et d'éclairer les choix techniques et organisationnels de l'entreprise dans une démarche d'éco-conception.

Par ailleurs, le travail de synthèse environnementale (état des lieux énergie, consommation de matières premières et production de déchets) a pu être utilisé et valorisé lors de ces cinq mois de stage pour prioriser les actions environnementales à mener au sein de l'entreprise et améliorer l'impact environnemental en production (réduction des déchets de colle, des consommations d'énergie ou encore recherche de nouvelles filières de traitement pour les déchets aqueux).

Enfin, les outils d'automatisation et de simplification de la récolte des données pour la réalisation d'ACV sont aujourd'hui utilisés par l'entreprise comme un moyen de communiquer rapidement et de manière simplifiée sur l'impact environnemental de ses produits, et de participer au développement d'une offre de produits de meilleures performances environnementales.

 
Note précédente Note suivante
Note précédente Liste des notes Page technique  Note suivante
 
Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
 
Copyright © Cerig/Grenoble INP-Pagora
Mise en page : A. Pandolfi