Accueil Recherche | Plan Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
logo CERIG NOTE TECHNIQUE cerig.efpg.inpg.fr 
Vous êtes ici : Accueil > Technique > Nouvelles technologies > Le papier numérique, une opportunité pour les imprimeurs           Révision : 12 Juillet 2005
Visitez le site Web de l'EFPG Le papier numérique, une opportunité pour les imprimeurs

Alexandre Saiseau (Directeur Connect and Go)
(28 Juin 2005)
Note précédenteListe des notesNote suivante

La société suédoise, Anoto, est à l'origine d'un procédé innovant permettant le transfert de textes manuscrits sur papier vers un ordinateur ou un téléphone portable. Ce procédé repose sur l'utilisation couplée d'un papier spécifique sur lequel a été imprimé une trame invisible et d'un stylo bille muni d'un équipement particulier (caméra, processeur et émetteur). Le stylo repère sa position et ses mouvements sur le papier grâce à cette trame invisible. Avec ce concept, le papier fait une entrée remarquable dans l'ère du numérique sans rupture avec son utilisation traditionnelle et se place ainsi au coeur des nouvelles technologies de communication.
Pour les imprimeurs, ce concept ouvre aujourd'hui de nouvelles opportunités de marchés notamment dans les secteurs du traitement des formulaires !

Les imprimeurs face aux mutations technologiques

En savoir plus :

Si le secteur de l'imprimerie n'est pas le seul à souffrir de la morosité économique, il est en revanche un de ceux qui, en trente ans, a dû faire face à une véritable révolution de ses outils et de ses modes de production. Le passage de la typographie à l'offset, puis l'entrée en force de l'informatique, et l'explosion de l'Internet sont autant de bouleversements technologiques qui ont obligé les imprimeurs à définir de nouvelles stratégies, qui passent par de nouveaux investissements et une politique commerciale plus offensive. Ces technologies, en condamnant certains métiers traditionnels, ont aussi transformé en profondeur le rôle des acteurs de la chaîne graphique, l’organisation du travail et les relations commerciales. L'apparition des scanners et des logiciels de traitement du texte et de l'image, par exemple, ont ainsi bouleversé le travail des spécialistes de la composition et de la photogravure en réunissant en un seul poste les tâches traditionnelles de reproduction, de maquette et de photogravure.

Aujourd'hui, les procédés numériques de transfert direct des données (CTF et CTP) constituent un autre changement radical. Même en réalisant les mutations nécessaires, les imprimeurs sont face au constat suivant : certains marchés de l’imprimerie sont en diminution notamment celui des formulaires administratifs ou commerciaux. La raison : l'utilisation généralisée de la bureautique et de l’impression locale ainsi que l’apparition des formulaires électroniques ou d’outils de saisie terrain tels que PDA ou ordinateurs portables. En effet, le traitement de formulaires manuscrits est un processus lourd et source d’erreur et les entreprises recherchent continuellement des gains de productivité à réaliser au détriment de la facilité d’utilisation ou de la valeur juridique d’un document manuscrit.

Processus traditionnel de traitement des données d'un formulaire
Processus traditionnel de traitement des formulaires

Le concept du Stylo Numérique permet de marier les bénéfices de l'informatique avec la qualité et simplicité d'un formulaire papier en réduisant le processus de traitement de formulaire. En obtenant la certification Anoto, les imprimeurs peuvent ainsi devenir des acteurs à part entière de ce nouveau concept.

Nouveau processus de traitement des données d'un formulaire
Nouveau processus de traitement des formulaires

Concept autour du stylo numérique

L’ingéniosité du concept réside dans l’utilisation combinée d’un stylo (muni d’une caméra miniature) et d’une trame (pattern Anoto) appliquée à n’importe quel support papier qui va permettre d’enregistrer avec précision l’emplacement et le mouvement du stylo sous la forme de coordonnées X,Y.

Les informations sont ensuite traitées par une solution de reconnaissance d’écriture qui va convertir l’écriture manuscrite en caractères digitaux. Après validation, les informations sont générées sous la forme d’un fichier XML qui permettra une intégration aisée dans n’importe quelle application ou gestion de flux informatique.

Le concept du stylo et du papier Anoto
Le concept du stylo et papier de ANOTO
(Source site AnotoGroup)

Description du stylo

Le stylo est à peine plus gros qu’un stylo classique. Il combine encre et électronique (caméra et capteurs). Lorsque l’utilisateur écrit sur un papier numérique, le stylo mémorise le tracé (qui sera traité par le logiciel de reconnaissance d’écriture). Ensuite, soit par synchronisation sur son socle, soit en cochant une zone spécifique sur le formulaire, les informations sont envoyées à l’application informatique pour traitement puis export vers le système d’Informations. Il existe actuellement quatre fabricants de Stylo : Nokia, Logitech, SonyEricsson, Maxell Hitachi.

Tous les stylos sont fabriqués selon une plate-forme commune et des spécificités en terme de connexion (USB ou Bluetooth, ...) :

    Capteur optique : enregistre 100 images (6x6 points) /seconde, fonctionne en lumière infrarouge émise par un LED
  Processeur : coordonnées [X,Y] horodatées des points caractéristiques du cheminement du stylo, résolution = 0,0375
  Mémoire : 40 pages A4 d'écriture ou 200 formulaires A4
  Identifiant unique par stylo

 

Le stylo développé par Nokia
Schéma de principe du stylo Anoto   -  Stylo développé par Nokia

Le papier et sa trame

La trame (pattern Anoto), modèle déposé, est presque invisible à l’œil nu et se compose de petits points positionnés sur un maillage de 0.3 mm. Ce maillage est découpé en carrés élémentaires et uniques de 1.8 mm de côté. Le quadrillage ainsi défini permet de connaître la position exacte du stylo sur le document ou formulaire et d’enregistrer les informations manuscrites sous forme de Strokes (coordonnées X,Y + données d’inclinaison du stylo et de tension). Le pattern peut être imprimé sur tout type de support (papier -70 g minimum- , papier carbone, transparents ...).

Caractéristiques de la trame de points (pattern Anoto) :

    Imprimée avec une encre carbone visible en lumière infrarouge émise par le stylo numérique
  Chaque point est positionné de façon unique par rapport à un quadrillage virtuel
  Les points contenus dans un carré de 6 points de coté constituent un motif unique à l'intérieur d'une surface de 60 millions de km2 (soit 4 722 366 482 869 645 213 696 carrés différents)
  Chaque type de documents est identifié par un jeu unique de trames (une par page)
Le positionnement des points de la trame Anoto
Dispositif de la trame ANOTO et positionnement d'un point de trame

La demande d’attribution d'un pattern en fonction des besoins fonctionnels se fait auprès d’Anoto qui gère l’ensemble des modèles. La modélisation du formulaire est réalisé à partir d’un logiciel de développement proposé par Anoto : FDK (Forms Development Kit) qui est une extension (plug-in) d’Acrobat Professionel 6.

Le logiciel

Il se compose d’une interface utilisateur permettant la synchronisation des données, le traitement et la validation de l’écriture manuscrite en caractères digitaux, ainsi que la génération de ces données sous la forme d’un fichier XML (d’autres formats sont disponibles : SVG, PDF, Word, Excel, etc…) pour intégration dans une application tiers.

Le développement de cette interface se fait à partir d’un outil Anoto : SDK (Software Development Kit).
Quant à la couche de reconnaissance d’écriture (type et format de données à reconnaître), elle est proposée par Vision Object et son atelier de développement MyScriptBuilder

L'usage du stylo Anoto rattaché à un PC
Poste local PC Windows : API COM

 

Serveur HTTPS : Web service

 

Offres Grand Public - Les fonctionnalités de base

Il s’agit d’applications standard disponibles pour le grand public, elles couvrent les domaines suivants :

    Prise de note
  Envoi de message (Fax, SMS, MMS, E-mail)
  Agenda dont synchronisation avec outlook
  Cartographie de répartition des charges

Ces applications sont proposées par les fabricants de papeterie et d’agenda comme Oxford, Clairefontaine, Esselte, Filofax, Quo Vadis, Franklin Covey, etc…Ils peuvent proposer une déclinaison de leurs offres pour le marché de l’entreprise (personnalisation en terme de couleurs, logos et fonctionnalités intégrées au papier). Ces fonctionnalités de base sont conçues et administrées par Anoto afin de s’assurer de la qualité continue des services et de permettre à un produit  papier de fonctionner de la même façon quelque soit la société qui opère le service ou fournit le papier numérique. Exemple : E-mail , Digital Note Viewer, SMS, Organizer, etc...

Offre professionnelle intéressante pour les imprimeurs

Le principe de fonctionnement de cette offre professionnelle est basée sur une adaptation de ce concept Anoto à chaque design particulier des formulaires existants ou à créer. Sur ce formulaire spécifique le stylo va mémoriser l'écriture. Puis les données (reconnaissance des champs et de l'écriture manuscrite) sont transmises au serveur pour un traitement avant envoi vers l'application cliente. Toutes les informations sont stockées sous la forme d'un fichier XML intégrable dans n'importe quelle application ou gestion de flux.

Bien entendu, un formulaire est composé de différents champs. Selon les spécifications affectées par les programmeurs aux différents secteurs de la trame, il est possible d’assigner une quantité illimitée de fonctions à tout endroit de la feuille de papier. Ces fonctions sont du type :

    Sauvegarder
  Reconnaître le texte
  Stocker
  Envoyer un message
  Envoyer à l’application cible
  Commander
  Facturer
  Champs d’adresse ...

Il est également possible d’intégrer une solution permettant d’identifier avec certitude la signature d’un utilisateur avant de déclencher un process critique. (Vérification Bio-métrique de Cyber-SIGN).

Les avantages du concept Anoto appliqué aux formulaires

1 - Réduction significative des coûts, des délais d’acquisition et de traitement des données manuscrites :

    Enregistrement d'une copie numérique du formulaire (Réduction du nombre d'exemplaires sur papier autocopiant, impression recto/verso)
  Transmission des données manuscrites via une connexion Internet ou GPRS (Allègement des contraintes logistiques, disponibilité en temps réel des informations)
  Transformation automatique des informations manuscrites en données numériques structurées (Suppression de ressaisie des données, adaptation des ressources linguistiques selon l'univers métier, validation de la reconnaissance par l'auteur)

2 - Aucune rupture dans les habitudes de travail des utilisateurs :

    Le couple stylo/papier reste l'interface la plus conviviale et la plus robuste pour la saisie des informations
  Aucun apprentissage nécessaire
  Adapté aux travaux en extérieur (faible coût unitaire vs.PDA ou Tablet PC, aucun problème de lisibilité cf. écran rétroéclairé, maniabilité et robustesse de l'outil)

3 - Augmentation du nombre et de qualité des informations collectées :

    Libéré de la contrainte du clavier ou du stylet, l'utilisateur peut se concentrer sur la pertinence et la qualité des informations saisies

4 - Interaction avec le système d'information existant  :

    Intégration aisée dans les processus applicatifs existants (XML, Java, .NET, COM)
  Gestion des flux d'informations inchangée
  Formulaires pré-renseignés (Impression à la demande en liaison avec des requêtes d'extraction de données, Business Objets, Crystal Reports, ERP, ect.)

5 - Haut niveau de sécurité et de fiabilité :

    Sécurisation des données (cryptage 128 bits des données et des échanges, conservation du document source)
  Traçabilité (trame de points spécifique à chaque document, Identification de chaque stylo et de chaque utilisateur, horodatage automatique des données enregistrées dans le stylo)

Comparaison du concept Anoto par rapport aux autres outils mobiles

1 - Les gains de ce concept par rapport à une solution crayon et papier standard sont :

    Prise en main naturelle du système
  Fonctionnalités supplémentaires
  Scanner les documents devient inutile (disparition du coût d'investissement et de la maintenance des scanners, multiplication des points d'entrée dans le système d'information - 1/stylo)
  Disparition de la saisie des fiches par des opérateurs (diminution du nombre d'opérateurs de saisie, suppression des erreurs de saisie, rapidité d'import dans le système d'information)

2 -  Les gains de ce concept par rapport à des solutions PDA / Tablet PC et PC portable sont  :

    Coût global d'acquisition d'un stylo numérique est sans commune mesure avec celui d'un PDA/Laptop
  Aucune information préalable
    Ergonomique - 5 000 ans d'histoire de l'écriture (l'écriture est encore la façon la plus naturelle de noter et partager des informations)
    Meilleur intégration avec une activité de terrain (robuste, il permet de travailler dans des conditions extérieures difficiles - travaux de nuit, par tous les temps, les mains sales, ect.)
    Convivialité lors de son utilisation face à un client (pas de barrière technologique, la relation n'est pas entravée par un ordinateur qui rend l'interview impersonnel)
    Informations saisie en quantité (40 pages en moyenne)
    Même support tout au long du process
  Obligation légale de conserver une preuve écrite (signature)

Intérêt du concept Anoto pour les imprimeurs ?

L’imprimeur face à un marché en baisse de volume et de marge (impression de formulaires administratifs et commerciaux  en baisse de 5% en moyenne chaque année) doit rechercher de nouveaux marchés afin de maintenir son activité. Le concept Anoto permet aux clients de l’imprimeur de résoudre leurs problématiques de coût de traitement d’informations manuscrites tout en profitant des atouts du couple papier/crayon (voir bénéfices de la solution). Le concept Anoto est une réponse au « tout informatique » proposé par les sociétés de services informatiques traditionnelles qui prennent des parts de marché du secteur « formulaires et documents commerciaux ». Le concept Anoto permet d’apporter de l’intelligence au papier et donc de valoriser son offre (augmentation de la marge et différenciation face à la concurrence) mais aussi d’augmenter ses revenus complémentaires par la revente du logiciel indispensable au traitement du formulaire.

Comment imprimer des produits papier compatibles Anoto ?

Pour garantir la qualité du "Papier Numérique" compatible Anoto, la société suédoise propriétaire du brevet propose aux imprimeurs une certification à l’impression de documents numériques. Le fait de devenir "partenaire imprimeur certifié" vous permet de commercialiser des produits "papier numérique" comme des formulaires, bons de commande, bordereaux de livraison, etc. et d’accéder au savoir-faire de la société.

La certification se déroule en deux phases : l’une théorique et l’autre pratique.
La partie théorique est constituée d’une session d’e-learning. Elle présente les informations utiles au processus de conception et d’impression de produits "papier Anoto".
La partie pratique permet de prendre en main les outils nécessaires au design et à l’impression des produits papier numérique :

    FDT  (produit propriétaire Anoto permettant de concevoir un formulaire). Il se présente comme un plug-in d’Acrobat Professional.
  Pattern Analyser (produit permettant de s’assurer de la bonne impression de la trame Anoto)

L’imprimeur doit ensuite soumettre un papier numérique à Anoto pour obtenir la certification finale (conception du document avec le FDT, impression puis analyse de la trame avec le Pattern Analyser).

Concernant les pré-requis organisationnels et techniques les documentations et cours sont accessibles en langue anglaise et en suédoise.

Trois personnes au sein de l’imprimerie doivent être certifiés : le responsable pré-presse, le responsable impression et le chef de projet qui seront chargés de transmettre le savoir-faire en interne (spécifications du papier en terme de grammage, choix des encres, de la taille des points de la trame et du niveau de densité).

Etapes de la réalisation d'un produit papier Anoto

Lors de cette étape, l’imprimeur travaille avec la société de services informatiques afin de définir la trame nécessaire à la réalisation du logiciel qui permettra la remontée des données. Ensuite, le designer conçoit le document avec les outils suivants : Adobe Professional et FDT d’Anoto et le soumet aux développeurs informatiques. Différents procédés d'impression sont possibles : Offset, Impression Numérique. Chaque procédé d’impression ayant ses propres caractéristiques, le choix va porter sur deux critères principaux : le volume de documents à imprimer et l'application d’un certain type de trame Anoto (trame unique ou dupliquée).

Chaque document compatible Anoto doit correspondre à une application informatique afin de valider la reconnaissance des informations manuscrites et des les lier avec une application informatique existante, cette étape correspond à l'intégration des données. Il s’agit d’une prestation informatique spécifique et la société doit être « partenaire service informatique » pour réaliser cette tâche. Les sociétés informatiques ont donc deux solutions possibles pour délivrer à leur client final une solution globale :

    soit nouer des partenariats forts avec les imprimeurs,
  soit développer en interne les compétences nécessaires et investir dans le matériel indispensable à l’impression

Comment la société Connect and Go peut aider les imprimeurs à obtenir la certification Anoto ?

Dans le cadre d’un partenariat, Connect and Go se propose d’accompagner les imprimeurs lors de la certification :

    Support de cours et documentation en langue française
  Accompagnement local lors de la partie pratique
  Gestion et sélection de la trame Anoto
  Gestion de projet de la réalisation du produit final (impression papier et développement de l’application informatique)

Connect and Go se propose également d’accompagner les équipes commerciales lors des premiers contacts client afin de transférer les compétences nécessaires à la commercialisation de l’offre globale (discours client, contact et vente auprès du département informatique, réponses aux objections, points de retour sur investissement, etc…).

Pour tout complément d’informations, n’hésitez pas à contacter Monsieur SAISEAU (Directeur de Connect and Go) par mail : asaiseau@connectandgo.fr

Note précédente Liste des notes Page technique  Note suivante 
 
Accueil | Technique | Liens | Actualités | Formation | Emploi | Forums | Base
 
Copyright © CERIG/EFPG 1996-2005
Mise en page : J. ROUIS